Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 18:02

en partant pour le marathon des alpes maritimes je m'imaginais descendre sous les 4h30...il m'a en fait fallu 5 h 15 soit un quart d'heure de plus que l'an dernier. l'age  ?

 

http://i267.photobucket.com/albums/ii283/bmb-63/photo.jpg

Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 20:54

le napoléon bonaparte a failli sombrer et boucher le port de marseille comme jadis la sardine.

soucieuse de ménager le héros corse la SNCM envisage de rebaptiser l'épave. Selon certaines sources bien informées ils envisageraient le Nicolas Sarkozy...

Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 19:36

Pour vous distraire  quelques minutes si vous souhaitez échapper au petit nicolas, je vous présente le petit coin de paradis ou je viens de passer quelques jours.

Il se trouve au sud de Marsa Alam prsque à la péninsule de bérénice. la zone n'est pas encore trop bétoné et le premier "red sea resort" est à 30 minutes à pied...

 

La c'est l'accueil le centre de plongé et le restaurant en terrasse.

 

http://i267.photobucket.com/albums/ii283/bmb-63/DSC05974.jpg

 

les tentes

 

http://i267.photobucket.com/albums/ii283/bmb-63/DSC05978.jpg

 

les bungalows en dur

 

http://i267.photobucket.com/albums/ii283/bmb-63/DSC05976.jpg

 

le coin sieste

 

http://i267.photobucket.com/albums/ii283/bmb-63/DSC05979.jpg

 

La mangrove juste à coté

 

http://i267.photobucket.com/albums/ii283/bmb-63/DSC05980.jpg

 

et la tourterelle de compagnie

 

http://i267.photobucket.com/albums/ii283/bmb-63/DSC05971.jpg

Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 21:44

La bas !

 

http://i267.photobucket.com/albums/ii283/bmb-63/DSC02359-1.jpg

Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 18:23

Je pars retrouver les poissons...

 

retour dans 15 jous avec  de nouvelles photos

Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 15:29

"Tu es noire et belle fille de jérusalem"   Cantique des cantiques

 

 

C’était un vendredi soir de décembre 2006. A l’époque, dans la foulée des accords de Camp David et d’Oslo, on croyait encore à la paix. La paix des braves…

 

Je n’avais pas été enchanté de recevoir mon ordre de mission pour la Palestine. Pour moi les palestiniens étaient majoritairement des terroristes peu soucieux du respect de la vie humaine.

 

Et puis…

 

J’avais vu les traces de l’occupation et de l’intifada avec les check points, faits de futs d’huile remplis de béton et scellés dans le sol, qui bouchaient la plupart des carrefours.

 

J’avais rencontré les fonctionnaires du ministère de l’Autorité Palestinienne obligé d’avoir un travail à l’extérieur car les sommes permettant le paiement des salaires n’avaient pas été versées par Israël.

 

J’avais traversé, un soir, le camp de réfugié de Bethlehem, sorte d’empilage de cubes ouverts sur la rue ou s’entassaient des familles entières.

 

J’avais constaté les coupures d’électricité quotidiennes. Délestages provoqués par le « voisin » soucieux de faire fonctionner prioritairement ses activités.

 

J’avais rencontré un ancien prisonnier, Palestinien chrétien, qui m’avait expliqué avoir été enchainé, une main en l’air une main vers le sol, de telle façon qu’il ne pouvait ni se lever complètement ni s’asseoir.

 

J’avais vu les plaques minéralogiques, de couleurs différentes, permettant  de savoir dans quelle zone le véhicule était autorisé à se déplacer.

 

J’avais vu, au check point de Gaza, le passage : un mètre de large, 4 mètres de haut, des barbelés tous les 20 centimètres et une couverture en tôle ondulée ; par lequel les rares palestiniens autorisés à travailler en Israël passaient pour se rendre à leur travail.

 

J’avais traversé le no mens land séparant Israël et Gaza, entre les mitrailleuses Palestiniennes et les mitrailleuses Israéliennes.

 

J’avais diné, avec mes collègues, au restaurant de l’hôtel, une terrasse surplombant la mer, au son de « je t’aime moi non plus ».

 

J’avais vu dans les rues de Gaza les conteneurs métalliques : des poubelles flambant neuves portant la mention : « don de l’Union Européenne ».

 

J’avais au matin traversé, seul le bidonville que certains appelaient camp de réfugiés qui surplombait la plage.

 

J’avais rencontré des chefs d’entreprises souffrant de ne pouvoir se développer du fait des difficultés d’approvisionnement et de transport des marchandises.

 

J’avais croisé à Jérusalem des soldats, à peine plus vieux que mon fils ainé, patrouillant, armés de fusils mitrailleurs  un chargeur engagé  et le second scotché contre le premier. On voyait bien, à la couleur cuivrée des ogives, qu’il ne s’agissait pas des balles en caoutchouc dont parlaient les médias.

 

J’avais été choqué de voir dans les lieux saints des groupes de visiteurs encadrés par des guides portant un fusil à l’épaule et un pistolet à la ceinture.

 

J’avais, le matin même, ressenti la peur lorsque, sortant de la vieille ville par le porte des lions, à contresens de la foule des croyants qui partaient prier à  la mosquée Al Aqsa, j’avais vu, sur les buttes de chaque coté de la porte,  deux mitrailleuses en batteries, prêtes à être utilisées.

 

Rentrant du consulat ou, avec mes collègues, nous avions rendu compte de la mission à l’attaché culturel, nous traversions l’esplanade, devant le Mur des Lamentations pour nous diriger vers l’étroit passage qui rejoint la vieille ville. En cette veille de Shabbat le lieu était animé. Nous étions presque parvenus au coin de la place lorsque, dans le brouhaha, j’ai l’impression d’être interpellé. N’ayant pas compris je me retourne et aperçoit une jeune fille étendue sur une terrasse au bord de la place. Vêtue d’un jean et d’un tee shirt blanc, elle était belle, brune avec des cheveux châtains,  longs et bouclés et des yeux bleus tirant sur le mauve. Elle se soulève en s’appuyant sur son coude et, dans un anglais parfait me dit : 

 

« Pas par la ! C’est les arabes !»

 

 

Je sais que je ne vous ai pas habitué à faire si long mais je gardais en moi ce récit depuis près de 15 ans sans pouvoir l’écrire. Je ne sais pas pourquoi aujourd’hui …

 

Merci de ne pas mettre de commentaires à caractères raciste : je ne souhaite pas être obligé de les censurer !

Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 14:37

L’anglais a, parfois la réputation de picoler… Pas autant que notre idole du jaune, mais a un niveau respectable tout de même.

 

Ce ne sont pas las attroupements « after work » bière en main devants les pubs ni les miss royaume uni titubant sur leurs talons aiguilles avant de vomir dans les caniveaux de Piccadilly qui feront mentir cette réputation.

 

Peut être pour lutter contre cette vilaine manie, une exposition d’éléphants décorés a lieu actuellement sur les trottoirs de la ville. En souvenir, je vous ai ramené quelques exemples.

 

Je dois reconnaitre qu’au début j’ai eu un doute mais les miens sont beaucoup plus classiquement roses !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 18:14

Mais cette visite à Londres a été très instructive. Pensez : une ville d’où l’on a éliminé tout les pauvres !  

 

Ou alors on les tolère juste pour travailler beaucoup longtemps et pas trop cher pour que les riches continuent à être riches !

 

J’ai visité le coffret à bijoux de sa très gracieuse majesté. Si la joncaille est vraie,  et qu’elle n’a pas tout mis au clou, monsieur Minc peut être rassuré, madame a les moyens de payer quelques jours d’hospitalisation !

 

Un sujet qui me rapproche d’eux : Ils aiment bien les belles voitures avec beaucoup de cylindres dedans ! Là bas, la moindre fiat 500 est une abarth… et j’ai vu plus de Rolls en une journée que de  Renault Laguna en une semaine…

 

A part ça très propre, parce qu’il y a des pauvres qui nettoient, un métro nickel mais souvent en panne… La nourriture à la hauteur de sa réputation… des caméras partout mais qui ne servent pas forcément à grand-chose : j’ai réussi à me faire tirer mon portefeuille, et à Notting Hill en plus !!!!

 

Beaucoup, beaucoup, de nikhabs apparemment ça ne choque que Sarko et sur Hyde Park elles cotoient les gamines qui se font rougir en string sans que cela ne gène personne. Bref là on a des leçons de tolérance à prendre.

 

Les gens son courtois mais refusent ostensiblement d’essayer de comprendre le français sauf quand vous leur expliquez à la veille du départ  que vous n’avez plus de « credit card ». Là curieusement ils se décoincent !

 

Moralité je n’aime toujours pas les anglais : ils ont brulé Jeanne d’Arc, empoisonné Napoléon et piqué mon portefeuille !

 

 

Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 20:31

Blog en pause jusqu'au 24....

 

Je pars quelques jours chez sa trés gracieuse majestée !

Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 21:16
Merci à ceux qui se sont inquiété en raison de mon silence du à des problèmes de connection sur mon portable. 

Mais au fait j'étais ou ?

Celà n'a pas de rapport mais la dernière fois que je vous ai posé la question je rentrais de Bayonne que, seul, Ballendar a reconnu.

DSC02217.JPG

DSC02230

DSC02223

C'est bientot Noël alors j'ai glissé un indice !
Repost 0
Published by BMB - dans voyages
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de BMB
  • Le blog de BMB
  • : des photos... de plongée, de voyages, de voitures et motos anciennes, et puis quelques coups de gueules
  • Contact

Recherche

Catégories